Adopte un snap!

Un samedi matin je me suis réveillée complètement  saoulée de mon quotidien. J’me suis dit “Ah Tiens Vee.. viens on fait un truc trop génial aujourd’hui. On fait le fou et on part en vacances”.. J’allume mon ordi, je tapote deux trois destinations plutôt sympas, je vois des prix plutôt sympas aussi, je regarde les dates et tout.. Mouais.. Bof.. Décider de partir en vacances du jour au lendemain parce que moi là tout de suite j’ai des vacances scolaires mais pas mes amis.. et encore moins mon mec. “Ah mais chuis con.  C’est vrai, en fait, j’ai pas de mec moi”. Bon, en gros, je ne me vois pas partir en vacances dans le Lubéron parce que  l’air y est frais, doux et sucré comme du sirop de grenadine. Non. Franchement, l’ambiance vacances en mode solo avec mon bras à selfie.. je n’y réfléchis pas deux fois. Je n’y vais pas c’est tout. Tu imagines ce que ça pourrait donner?

“Pooo, cette cathédrale du 12ème siècle est trop belle mèm. Ou est mon bras à selfie encore?  Ah tiens, le voici. Miiiince, le truc ne fait pas un bel angle. – En voyant un passant  passer sur mon passage- Et si je demandais à celui là de me prendre en photo… Ah non, je ne le connais pas lui. Il va me voler mon téléphone. Et nooon.. wooo.. vas-y, je laisse tomber. ” C’est nase un peu  nan? <_< Ou alors t’es au resto seule au pays de Bab-El-Oued, t’es blindée de sacs de courses parce que tu viens de faire du shopping de souvenirs de merde à ramener à tes amis, et tu as envie d’aller aux toilettes.. Qui garde les sacs que tu as gentillement assis sur les deux chaises d’à côté hein? Ton bras à selfie peut être? C’est quel genre de scénario débile ça. <_<

selfiestick

En voulant  changer ce quotidien que je trouvais trop plat et en voulant le pimenter un peu, je  pense y avoir mis trop d’épices. J’ai fait un truc que jamais je n’aurais fait auparavant (#DONTjudgeME):  j’ai installé des trucs à la con du type Tinder, Bumble, Happn etc..  Vous savez c’est le genre d’ applications qui ont l’air trop canons quand tu es célibataire et que “même on dirait que c’est comme ça qu’on attrape de gros poissons “! Parce qu’aujourd’hui, discuter avec quelqu’un dans la rue, ça ne se fait tellement plus que si on t’offre un verre ou un café dans un bar ça fait direct “le mec c’est un pimp, chuis sûre qu’il ne veut mon cul pour aller l’exposer ensuite sur le trottoir”.

Qu’est-ce-que j’avais pas fait là?! Pourquoi personne ne m’a arrêtée à ce moment là? Je répète #DONTjudgeME #SurtoutQuandTesEnChien. J’ai crée des dizaines de profils “malins” (d’après moi) et assez représentatifs de ce que je suis réellement. Métisse surinamienne/brésilienne, 1m79, vivant dans une banlieue bourgeoise des Yvelines et célibataire depuis peu. Bon, sur la toile, je suis métisse d’un genre un peu indienne mais néanmoins très antillaise hein 😃.  Dans la catégorie Tu devrais m’envoyer un message privé si.. J’ai balancé des phrases un peu poétiques pour faire valoir mes qualités et compétences tout de même. Donc ça a donné “Tu devrais m’envoyer un message privé si”:

  • “.. Tu aimerais vivre en compagnie d’une déesse;
  • “.. Tu sais conjuguer le verbe aimer au présent, au futur et au plus-que-parfait”;
  • “.. Tu sauras conquérir mon coeur bléssé”;
  • “.. Petit oisillon malade cherche un nouveau nid” (krkr, trop nul!)

(L.O.L)

Mais je ne me suis pas rendue compte à quel moment on est passé de:

  • “Je voudrais pouvoir voler toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux”
  • “Si tu étais un sandwich chez Mcdo, tu serais Mc-Nifique”
  • ” Si j’en crois ton corps de DS, ton père doit sûrement travailler chez Nintendo “

à

  • “T’as l’air mignonne en photo, je voudrais voler toutes les chaises de la Terre pour que tu n’aies plus d’autre choix que de venir t’asseoire sur ma b*te” IMG_4374

J’avoue j’ai rigolé au départ 😁. J’ai rigolé pour le manque de tact et aussi parce qu’on est en 2016 et que la nouvelle technologie, avec ses multiples applications et réseaux sociaux, a tué toute forme de drague quelconque. Même les “salut beauté” ne sont plus à la mode. Les techniques cheloues qu’on ne voit que dans les films.. genre.. un super beau mec gaulé comme un Dieu te bouscule involontairement, fait tomber tes bouquins sur la psychologie de l’enfant, et en te les ramassant, ses yeux tombent comme par hasard dans les tiens. <_< Sa pa ka èkzisté frère 😒 (ça n’existe pas frère). Faut arrêter. Déjà pour commencer, des bouquins tu n’en as plus parce qu’on les utilisent maintenant pour en faire des feux de bois à la fête du village. Alors à quel moment c’est déjà arrivé à quelqu’un ça?  La drague de rue a disparu en même temps que la flatterie, la galanterie et les gentlemen. C’est dur à admettre, mais notre presque dernier recours aujourd’hui c’est la toile. Et la drague sur la toile, je pense que ça a du bon des fois mais il y a aussi beaucoup de mauvais. Bin oui, les barrières étant tombées, ça aide pas mal de pas-très-beaux à faire tomber des meufs. Aussi facilement que lorsqu’on souffle sur un pissenlit d’ailleurs. Plus besoin de faire la cour, de se décider pendant des heures avant d’aller parler au “challand”, même plus besoin de réajuster sa tenue, de lisser sa frange, de demander à son pote de faire un haleine-check, ou de se “chier” dessus littéralement. Assis en slibar devant ta télé, chips au coin de la bouche et haleine de rat crevé, c’est tout à fait possible de pécho. Je vous jure. C’est pas du direct mais c’est soit tu aimes ce que tu vois, soit tu passes à autre chose. AUCUNE demi mesure. AUCUNE incertitude. D’entrée de jeu: “Slt sava” BIM! (Mhffff. sujet-verbe-complément-orthographe-ponctuation. Yapa!). “T’as snap? j’te done mon whatsp?” Bon, là tu sais tout de suite si le prédateur en question te fera un minimum de discute au sujet de tes “intentions par ici” ou s’il t’enverra des photos de son machin biscornu en HD-IMAX-BLURAY. C’est chelou, mais il faut l’avouer, ça plante le décor. Et ça marche fort pour ceux qui  souhaitent n*quer conclure (dirons nous) dès le premier rendez-vous.

Moi j’ai vu tellement de machins, de trucs monstrueux. Avec ou sans poil, des trucs double face un peu comme les biscuits Z’animo qu’on mangeait quand on était petit.. J’sais pas si quelqu’un s’en souvient encore  mais à un moment donné tu ne savais plus si le tyrex avait une trompe d’éléphant ou une queue de moineau. C’est ouf à quel point ça peut être dégradant parfois ce genre de clichés inattendus et sans phrase d’intro.  Mais ça dépend comment tu te réveilles le matin aussi, c’est soit ça te flatte et tu te dis ” ah bah tiens, lui je l’ai inspiré” ou “vas-y NTM à celui-là, tu viens sur le net pour trouver quelqu’un de sérieux parce que t’as presque plus le choix, et lui, il t’as à peine dit bonjour qu’il te demande déjà où tu habites. Vas-y c’est bon, je vais mourir. Je préfère aller m’étouffer avec une patate chaude”. FAITES NOUS LA COUR BORDEL !!! On attrape pas des mouches avec du vinaigre. Sans conversation aucune ni même aucun centre d’intérêt en commun, on t’offre aujourd’hui et sur un plateau d’argent l’animal sans nom. Perso, j’ai ri quand j’étais chez moi. En revanche, j’ai moins ri la fois où j’étais dans le train et que j’ai involontairement fait glisser mon doigt de gauche à droite, sur mon écran, en voyant la notification…  Et que je suis tombée, à mon grand désarroi,  sur le bordel sans nom <_< et en version panoramique! Je pense que debout dans le wagon plein à craquer, certains de mes collègues d’à côté ont bien dû se  marrer. Ou pire: Il ont ont même dû penser que j’étais tellement perverse  que le porno-métro ne me dérangeait même plus: La Ronte!

Bref, bienvenue au 21ème siècle.  Alors on fait quoi pendant la période de crise de célibat? On adopte un mec ou plutôt un chibre?

B_1CviVWYAADa2C

 

 

 

 

Ps: La capture d’écran.. celle au sujet de la chaise là.. et une réelle capture d’écran. C’est un collector, je devais la partager avec vous. C’est quand même la phrase la plus géniale que j’ai pu recevoir de toute ma vie DE MON VIVANT de célibataire !!!

 

Allez, peace X