T’es un homme si t’as un zizi, mais Peter Pan aussi en avait un.. de zizi

– Albert, 32 ans, profession: chef cuisto à mi-temps. Signe particulier: queutard à plein temps et pointeur en devenir.

– Anthony, 35 ans, est coursier  et occasionnellement fumeur de bèd sur le ‘tard’  (le bèd de la dépression commencé après 30 ans)

– Yvan, 37 ans, lui est demandeur d’emploi avec comme activité extra scolaire:  “p’tite frappe michtonneur”

– Edouard, 31 ans, est rappeur (F.I.N. de toi et ta famille, le rap ça paye même “pu” trop an ouais)

– Charlie, 29 ans trois quart, videur aux Follie’s slash ingénieur du son slash orga de soirées sur Paname. Ou plutôt petit distributeur de flyer colorés à titre évocateur du genre “sunset party shisha-nesque. Une bouteille de Ciroc offerte aux 20 premières sexy ladies qui  daigneront se présenter nues” #JesuisCharlie

Albert, Anthony, Charly, Yvan et Édouard ont tous un point commun et un seul destin on dirait bien. Ils sont papas. Certains ont accepté de l’être par omission et d’autres ont été forcés d’assumer ce rôle parce que bon.. quand tu la lui met en mode accélération rapide sans capote sous prétexte que tu aimes le contact de la peau.. D’ailleurs on parle de quelle peau là, sa peau à elle? ou celle de ta b*te? Tous ces papas se situent dans la tranche débile d’âge du 29-40 et tous ces pauvres enfants nés d’un coup d’un soir et super mâtures malgré eux, sont quasiment dans la même tranche d’âge de dépendance aux parents: 5-8 ans. Pas facile de devenir daron à l’aube de ses 25 ans hein. A peine la maturité sexuelle pour certains mecs en plus. Autant vous dire que les meufs ont du soucis à se faire. C’est quand même difficile pour une meuf célib, de rencontrer un mec de plus de 30 ans qui soit célibataire de cœur mais aussi de corps. Mais là n’est pas le problème à vrai dire.

Des papas du ghetto “entre guillemets” il y en a à la pelle. Évidemment je prends l’exemple des papas-pas-prêts, sinon aucun intérêt d’écrire cet article. Je ne vais pas prendre l’exemple de mecs qui ont choisi d’être de bons pèreS à un instant T. Trop facile. Après il n’y aurait plus rien à raconter. Et bien ces papas-là je les vois bien ces enc*leurs. J’en connais euh… 6, 7, 8.. 12.. En fait, la plupart de mes potes sont papas quand je regarde bien. Chercher un mec entre 30 et 35 ans qui peut crier haut et fort, et surtout SANS PEUR,  qu’il n’a JAMAIS.. mais.. JAMAIS semé d’enfant sur cette Terre (volontairement ou involontairement) euh.. c’est comme chercher une aiguille dans le cul de Mamadou. Si certains disent: “Nan, mais moi ch’rai daron quand je l’aurais décidé”… Bien souvent, ils mentent ou ils sont dans l’ignorance.  Un mec dans cette tranche d’âge-là a de fortes chances d’être stérile ou alors ses spermatozoïdes sont un peu paresseux. #Fact #FroidDansLeDos. En 2015, alors que l’année ne fait que commencer, je fais un bien triste constat. Les papas-pas-prêts, c’est clairement ce que reflète notre société d’aujourd’hui: un bordel sans nom (sans rentrer dans des détails politiques bien sûr). Je suis bien consciente que certaines de ces petites têtes blondes ont été élevées dans l’amour et d’autres pas… compte tenu du contexte dans lequel ils ont été “conçus” dirons nous. Mais ça, c’est les aléas du direct d’une vie en “dents de scie” malheureusement. Et au fur et à mesure que le temps passe, force est de constater qu’un enfant ballotté de gauche à droite par des parents pas-prêts bin ça devient tout à fait normal. Entre vivre dans l’anarchie et vivre dans l’anarchie, est ce qu’on a le choix à vrai dire? C’est d’un banal.

Un jour Yvan a dit: “Nous avons décidé de garder cet enfant et de l’élever à deux.. (Ah ouais? y’a encore des gens qui pensent que c’est possible de faire ça en 2015?) Aucune ombre au tableau, elle et moi on a un plan parfait. On va s’aimer et ce sera tellement intense qu’on sera forts à deux. On formera une belle équipe de champions comme au PSG (^_^). Elle fera la cuisine, moi je ferai des sous. Notre table sera toujours bien garnie. Je travaillerai plus pour gagner plus, tous les jours. Du lundi au dimanche je serai à la mine. Tout se passera bien, tu verras”. Ah.. okééé. Le mâle a parlé. Déjà juste le début de la phrase, ça fait tièp. “On l’élèvera à deux”. Ah bah maintenant il faut préciser que l’éducation d’un enfant ça s’fait à deux. En attendant, moi je ne suis qu’une copine. Pas ta meuf, juste une bonne pote et je fais partie de tes proches. Malheureusement à chaque fois que je suis en soirée, bin toi tu y es aussi. Et des fois même on y croise ton ex, tu sais la mère de l’enfant venue elle aussi prendre son pied et tirer sur d’autres papas-pas-prêts. Je ne sais pas vraiment qui était censé garder le ptit ce soir-là mais visiblement la nounou est en train de s’ faire du biff sur votre dos, et ça tous les weekends. Quand votre gosse aura 12 ans, elle pourra s’enfuir à Dubaï au calme et vivre une vie paisible avec des vrais gens. Sinon Yvan, t’es sûr de toujours vouloir parler d’éducation et de ton équipe de champions? Perso,  je pense que les soirées c’est pas forcément le terrain de chasse idéal mon vieux mais ça, ce n’est que mon avis. Et puis je pense aussi que chasser là où on a déjà un peu chié … euh..  Évidemment, ça va sentir mauvais. Toi t’es là, tu viens gaspiller ton argent en boissons supernaturelles et en shisha au goût douteux alors que boisson Blédina c’est bien aussi. T’enchaines les V.S.D en te claquant la santé, en liquidant ton malheureux compte bancaire d’à peine quatre chiffres. Et puis quitter un boulot tous les trois mois parce que “vas-y j’en ai marre de bosser pour les autres. J’vais monter ma propre boîte”… humm mouais, c’est moyen l’ami.

Si je prends le cas d’Édouard par exemple, le rappeur fou de 31 ans et qui n’a toujours pas percé. Edouard, il dit à personne ce qu’il fait dans la vie. En vrai il dit qu’ il est rappeur. Sa passion pour les crachats-de-rage dans un micro est devenue son outil de travail sauf qu’il est tellement mauvais qu’il ne peut pas (encore) vivre de sa musique. Alors, dans le dos de tout le monde il taffe à l’aéroport comme cariste pour une petite compagnie experte en sûreté. Il fait juste un tout petit peu de sous pour payer les séances au studio. En attendant, la pension et les dépenses inattendues pour le petit on en parle? Je n’parle même pas encore des factures qui s’empilent à l’entrée du minuscule appartement dans lequel certains peuvent vivre. Je ne parle  pas non plus des retards de loyers impayés et des courriers du Trésor Public pliés et glissés minutieusement sous la porte pour s’en servir de cale. #Bouffon. Mais dès qu’une go bien intentionnée – une meuf potentiellement future femme officielle – a le malheur de donner un bon conseil super utile, genre pour l’avenir quoi.. bin à la moindre poussière dans les sandales: ça balance des “Wesh, mais j’suis papa quand même, je sais ce que je dois faire”.  Aaaaah.. Oké.. Des paroles seulement. (Well, act like it then). Trop dur pour une meuf “stable” de faire sa place là-dedans (ce schéma foireux)  alors que la plupart de ces mecs-là recherchent une stabilité émotionnelle, physique et financière. D’abord, ces trois aspects-la, c’est dur. Tu voudrais que j’sois quelle sorte de béquille sur laquelle t’appuyer hein? Est-ce -que tu sais déjà ce que tu veux pour toi? En fait, il y a de la place pour personne. Enfin si juste pour eux en fait, les boiteux. Clairement, de la place pour la progéniture déja y’en a pas alors imagine une meuf. Ta meuf, la pauvre qui est à bout d’elle-même, c’est pas ta mère mon gars. Du moins, elle n’est pas censée l’être même si elle ramasse les courriers du Trésor, les payent, et les remplacent par de vrais cale-portes. Et puis la stabilité émotionnelle ça veut dire quoi en fait pour toi? Aime toi et le Ciel t’aimera? La stabilité financière c’est travailler plus pour gagner plus alors que t’en branle pas une?  Et la stabilité physique: baise ailleurs, avant que ta go ne décide de te baiser toi? J’sais pas ce qui vous freine les mecs pour être juste des gens normaux. Syndrome de Peter Pan. Refuse de grandir, t’auras toujours des cheveux blancs.

beuleuleup

Je suis fatiguée d’entendre des histoires plus bancales que des chaises à trois pattes. Lasse qu’on vienne me fredonner des trucs chelous qui sonnent comme des chansons ridicules. Tous ces canards boiteux complètement instables qui veulent se poser… Mais wesh mon gars tu f’rais mieux d’aller t’poser sur un caillou en fait. Walaye, je t’assure que ce serait mieux pour toi. Le bordel que tu as semé dans ta tête devrait rester là-bas justement et ne devrait surtout pas venir se loger dans la mienne. Par pitié, garde tes “ Je suis un papa maintenant” pour toi.  Il paraît que ça rassure de le dire tout fort il a dit le psy. Tant mieux. Il paraît même que ta mère avait tord quand elle disait que tu n’étais qu’un gamin lorsque la pauvre ‘mère porteuse’ est tombée enceinte ‘sur un malentendu’. Ta mère a eu tellement tord… qu’aujourd’hui c’est elle qui te rappelle qu’un enfant ça a des besoins. Toi tu sais pas ça, tu crois que c’est juste pour porter de nouveaux vêtements. Mais s’il y a bien une chose qu’on ne peut ni critiquer ni reprocher à une femme c’est son instinct maternel. Généralité ou pas, deux femmes et demi sur trois possèdent le “truc”. Ce truc qui fait qu’une louve est bien meilleure qu’un loup dès lors qu’il s’agit de la protection de ses petits. Des fois ça prend un peu de temps, je vous l’accorde. Mais un loup ça chasse. Et je crois que je viens de tout résumer un peu là nan? Chacun a sa place dans la meute. Les tocards devraient essayer de se détocardiser un peu et penser à “louver” un peu plus. Parce que clairement, mise à part des tocardes, je ne vois pas avec qui vous allez pouvoir vous “poser” sur votre caillou.. Avec ton gamin comme bagage, tu risques de sonner à la douane. Mon gars: Être papa ne fait pas de toi un HOMME. T’es juste devenu papa, on dirait que c’est un truc de ouf. Tu deviens HOMME quand tu le sens dans ton corps et ta chair. Quand tu as les épaules assez larges pour te préoccuper d’abord des tiens et ensuite de toi. Les rêveurs, les pas-concrets, les pas organisés, les pessimistes, voyez plus grand. Jugez et analysez, prenez le temps de la réflexion wesh. Et pas quand la progéniture est elle-même devenue un jeune homme… Un philosophe a dit: “Tout le monde sait comment on fait les bébés mais personne sait comment on fait des papas” (El Ma-estro, “Papoutai”). Je lui donne raison. C’est d’ailleurs devenu plus facile aujourd’hui de devenir père que d’attraper une MST. Parce que les papa-pas-prêts, en scred, c’est des mecs qui aiment gonfler le torse, c’est des bouffons qui gonflent la bouche pour paraitre plus ‘vrai’. Ils aiment revendiquer qu’ils sont pères lorsqu’on aborde le sujet. Mais seulement lorsqu’on aborde le sujet….

dites_leur_que_je_suis_un_homme_00

Mais on vous voit les mecs, on vous voit très bien avec vos photos sur les réseaux sociaux le jour de la rentrée avec les petits à qui on donne la main. Les petits sont “super frais” avec leurs “dernières paires” et leur petite boîte (krari) princesse des neiges pleine de Pépitos pour le goûter. On vous voit, je vous assure qu’on vous voit. Quand vous devenez “daron”, il se passe un truc chez vous. On dirait que c’est la maladie de maturité mytho. La paternité vous change, c’est bien. En apparence, vous êtes bons, vous gérez. On montre ça au monde entier même. Mais si je retourne un peu la feuille pour regarder le brouillon, si je regarde ce qu’il y a derrière.. Je vois plus que ça moi. Le nouveau papa instable, s’il ne règle pas les problèmes qu’il a avec lui-même il ne sera peut-être jamais prêt à devenir un bon daron. Et Peter Pan, lui,  avec sa paire de collants vert opaque il n’est jamais revenu dans le monde imaginaire…

you_need_help

« Quoi, qu’on y croit ou pas. Y aura bien un jour où on y croira plus. Un jour ou l’autre on sera tous papa. Et d’un jour à l’autre on aura disparu. Serons-nous détestables ? Serons-nous admirables ? Des géniteurs ou des génies ? Dites-nous qui donne naissance aux irresponsables ?Ah dites-nous qui, tient, Monsieur Je-sais-tout en aurait hérité, c’est ça
Faut l’sucer d’son pouce ou quoi ? Dites-nous où c’est caché, ça doit faire au moins mille fois qu’on a, bouffé nos doigts» […]

***

Le syndrome de Peter Pan (parfois nommé complexe de Peter Pan ou puer aeternus et abrégé SPP) est une expression utilisée pour désigner l’angoisse liée à l’idée de devenir adulte et le désir associé de rester enfant et plus généralement pour caractériser un adulte immature, en référence au personnage, archétype du garçon qui ne voulait pas grandir créé par J. M. Barrie. Bien que largement popularisée par un psychanalyste, Dan Kiley, qui en fit le titre d’un ouvrage à succès paru en 1983, la notion ne constitue pour autant pas un syndrome reconnu en psychologie clinique. Toutefois, selon l’analyse littéraire, la figure de l’enfant qui ne veut pas grandir, dite puer aeternus (le « garçon éternel » en latin), est au centre de nombreux mythes et œuvres de fiction. Elle peut aussi être rapprochée du concept d’enfant intérieur développé dans la théorie psychanalytique jungienne.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_dde_Peter_Pan